Nos réponses à vos questions

Organiser des obsèques civiles

Traditionnellement, en France, les obsèques sont suivis d'un cérémonial religieux. Les mœurs, mentalités, habitudes, pratiques, croyances ayant évolué, cela ne correspond plus aux attentes et modes de vies de nombre de familles. La liberté de choisir comment vivre un dernier adieu est essentiel. Alors comment réinventer l'art du funéraire et trouver des solutions qui ont du sens pour tous ?

Obsèques civiles

Apporter plus de vie et d'humanité dans l'expérience des obsèques est une valeur fondatrice des agences L'autre rive. Écouter, entendre, comprendre, expliquer, proposer, rassurer, accompagner, créer, réaliser et surtout personnaliser sont autant de mots au cœur de notre savoir faire et au centre de notre savoir être.


Qu’est-ce qu’une cérémonie civile ?


Une cérémonie civile d’obsèques consiste en un temps dédié à l’adieu à un(e) défunt(e) en dehors d’un contexte religieux. Dans le monde dans lequel nous évoluons, il s’agit de s’arrêter et de prendre le temps de « bien » dire au revoir.


C’est l’occasion de la prise de conscience collective de la mort d’un être cher et du caractère irréversible de cette dernière. C’est l’opportunité de partager, pour le perpétuer, le souvenir de la personne disparue ; d’évoquer ou de découvrir les différentes « facettes » de sa personnalité.


C’est un temps d’union pour les participants autour de la personne à laquelle un hommage est rendu.


Pourquoi une cérémonie civile ?


Les époques ont beau changer et les modes de vie évoluer, il est une constante dans l’histoire de l’humanité qui consiste à ritualiser le « passage » de la vie à la mort, à officialiser le décès pour en prendre acte. Suivant les époques et les lieux, ces rites ont été très variables. Ils le sont toujours. En Occident et en France particulièrement, la forte diminution des pratiques traditionnelles nous encourage à imaginer de nouveaux rituels.


Ne plus avoir de croyances ou de pratiques religieuses n’altère en rien la nécessité impérieuse de rituels lors de ce moment unique qu’est la survenue d’un décès.


Si l’Etre Humain a tant besoin de ritualiser la mort, ce n’est pas tant pour la rendre acceptable que pour l’officialiser, faire face à sa réalité et prendre acte.


Nous avons besoin de singulariser la mort afin de pouvoir en prendre conscience et c’est bien ce que permet une célébration civile.


Une cérémonie pour qui ?


Mais pour les vivants, naturellement ! Assister à une cérémonie civile d’obsèques est essentiel pour l’entourage tant familial qu’amical ou professionnel d’un défunt. Plus le lien est proche et plus cela s’avère vital.


Car à contrario de l’abstraction et de l’éventuelle approximation de l’information « untel nous a quittés », la cérémonie permet de participer à un événement concret et matérialisé. Cela concerne donc les adultes comme les enfants, même très jeunes. Cela concerne les personnes « saines d’esprit » comme celles qui ne le sont pas ou plus (parents âgés à la mémoire défaillante par exemple). Loin de choquer, la célébration aide à la prise de conscience de chacun.


La cérémonie demeure aussi un important bastion social qui permet de signifier sa compassion et son soutien aux proches d’un défunt.


Où peut se dérouler une cérémonie civile ?


Les crématoriums proposent tous des salles généralement bien conçues.


Au cimetière, nous pouvons mettre à disposition un matériel de sonorisation et des bancs et trouver un lieu sans connotation cultuelle, susceptible d’accueillir une assistance et le cercueil. Théâtre, péniche, salle de cinéma, salle municipale…


Si peu de personnes sont attendues, des cérémonies peuvent être organisées dans le lieu de repos du corps (lieu de mise en bière). Les hôpitaux et funérariums privés proposent des salons de recueillements. Il est également possible d’organiser une cérémonie au domicile du défunt (appartement, maison, jardin).


Combien coûte une cérémonie civile ?


Le coût d’une cérémonie laïque est très variable en fonction du lieu. Toutes les prestations que nous fournissons (porteurs, corbillard…) sont au même prix que pour un passage par n’importe quel lieu de culte.


En revanche, le lieu peut être soit gratuit (hôpitaux, autres lieux mis gracieusement à disposition), soit inclus dans un forfait (chambre funéraire), ou en sus (salles de spectacle, péniche…). Dans ce cas, nous faisons établir un devis précis des prestations.


Comment se prépare une cérémonie civile ?


Préparer une cérémonie civile nécessite en général deux rendez-vous entre la famille et le conseiller funéraire, qui sera aussi le maître de cérémonie le jour des obsèques.


  • La première rencontre va, grâce aux échanges, permettre d’imaginer dans ses grandes lignes le scénario de la célébration. Cet entretien va déclencher un certain nombre de réflexions et de recherches pour chacune des parties (lieux, intervenants, visuels, textes, musiques...).
  • Le second rendez-vous va permettre d’affiner et préciser le déroulement de l’hommage. Il va en résulter un rétro planning minuté très précis.


Au delà des contingences matérielles, ce qui est essentiel à la bonne préparation de la cérémonie va être notre aptitude à vous permettre de la personnaliser.


Grâce à la qualité de nos échanges et au portrait que vous brosserez du défunt, grâce à vos demandes et à vos envies, grâce à vos réponses à nos interrogations, nous serons en mesure de créer une cérémonie unique qui ait du sens. Il ne s’agit nullement d’être original à tout prix mais d’être juste et en harmonie avec la personne célébrée.


L'autre rive, c'est une invitation à participer et l'on peut faire de belles choses.


Comment se déroule une cérémonie civile ?

La durée d’une cérémonie civile est fonction des souhaits des proches et des créneaux horaires du lieu retenu. En général, la mise à disposition varie de 30 mn à 1 h pour une durée moyenne de 45 mn.


D’autres paramètres sont à prendre en compte tels les horaires des crématoriums, des cimetières ou le temps d’un trajet vers la province par exemple. Ces contraintes induisent donc une préparation précise en amont et un respect pointilleux des temps de parole et de leur nombre. Il faut inviter l’assistance à arriver 10 à 15 mn en avance afin que l’hommage puisse réellement commencer à l’heure et se dérouler avec sérénité.


Le rôle du maître de cérémonie est de veiller au bon déroulement de ce moment si particulier, vous épauler et de faire en sorte que tout se passe avec harmonie. C'est un pilier sur lequel vous pouvez vous reposer, qui peut prendre le relais et pallier la défaillance d’un participant pour la lecture d’un témoignage par exemple.


Généralement une musique dite d’entrée accueille l’assistance. Des témoignages et lectures se succèdent. Un geste dit d’hommage est proposé. Puis une musique marque la fin de la cérémonie. Le détail précis de l’hommage a été créé en amont.


Il ne peut y avoir deux cérémonies qui se ressemblent, la priorité est à la personnalisation pour donner à chacun la liberté de dire au revoir.

Comment savoir qu’une cérémonie civile est réussie ?

Les signes qui montrent qu'une cérémonie est réussie :

  • L’attitude de l’assistance, la sérénité des proches, la spiritualité ressentie, parfois la légèreté et la gaieté sont autant d’indicateurs d’une cérémonie qui a atteint ses objectifs.
  • A aucun moment il n’est question de faire disparaître la peine et le chagrin.
  • Il s’agit, par ce temps partagé, ce rituel dédié, de faire du bien, d’apaiser, d’honorer, de pleurer, de sourire.
  • Il s’agit de dire « au revoir ».
  • Il s’agit de pouvoir continuer, s’autoriser à continuer.
  • Il s’agit de ne pas avoir à porter, en plus, le si lourd fardeau des regrets d’une cérémonie inadéquate.

Lorsque « nos familles » nous disent merci, nous avons le sentiment que notre rôle a du sens.

Besoin de conseils ?

Appelez-nous 24h/24, 7j/7 pour toute question.
Nous prendrons toujours le temps de vous écouter et vous conseiller.

01 46 34 45 26
paris14@autrerive.fr

5, rue du Faubourg-Saint-Jacques 75014 Paris

asso-fun-raire Agréé par l’Association française d’information funéraire
republique-francaise Habilité par la préfecture de police de chaque ville
ffpf Membre de la Fédération française des pompes funèbres