Tombe végétalisée, un espace naturel et apaisant

tombe végétalisée

Tombe végétalisée, un espace naturel et apaisant

Tombe paysagère, un espace naturel et apaisant

Inspirées de la nature, les tombes se végétalisent à l’image d’une parcelle de jardin personnalisée qui évoluera au fil des saisons. Cette pratique qui a déjà investi plusieurs cimetières d’Europe centrale, se démocratise de plus en plus en France. Quelles sont les démarches, mais également les contraintes d’une sépulture végétale, aussi appelée « sépulture paysagère » ?

Une tombe végétalisée, c’est quoi ?

Face aux tombes traditionnelles en granit, la sépulture végétale offre une alternative fleurie et nature que l’on va pouvoir harmoniser à sa convenance tel un espace botanique. Si une attention particulière est apportée au choix des végétaux qui évolueront dans le temps, c’est aussi un espace d’hommage au défunt. Ainsi, les familles ou les proches peuvent composer la tombe d’ornements naturels personnalisés, comme des galets, le sable d’une plage connue du défunt, ou bien encore une plante de son jardin par exemple.

Comment se compose une tombe paysagère ?

La technique est similaire à celle utilisée pour les toits végétalisés. Car par définition, la sépulture paysagère désigne une tombe qui est recouverte de végétaux et non d’une pierre.

Sur la dalle de recouvrement, présente dans les tombes classiques, vient se fixer un bac tapissé de substrat et de terreau où l’on plantera les ornements et autres décorations naturelles. Cet espace peut tout aussi bien rester vierge et laisser la biodiversité s’installer. Mais attention, la végétation ne doit pas empiéter sur le pourtour de la tombe, ni sur les sépultures en proximité ou sur les voies d’accès. Il est aussi obligatoire de respecter la réglementation sur l’étanchéité de la tombe pour garantir l’hygiène. De plus, la sépulture doit pouvoir s’ouvrir pour une possible exhumation, l’ajout d’un cercueil ou d’une urne.

La taille de la pierre tombale doit également respecter les dimensions officielles imposées par la mairie, à savoir pour une tombe normale 2m x 1m et pour une tombe cinéraire 1m x 75 cm.

Bien entendu, la tombe pourra au choix des familles comprendre une stèle ou une inscription et tout autre aménagement comme un bassin aquatique ou bien encore des statuettes ou des pierres spécifiques.

Sépulture paysagère

Quand la sépulture végétale accompagne les familles dans leur deuil

La mise en place d’une tombe végétalisée requiert souvent l’intervention d’un jardinier spécialisé qui collabore souvent avec un opérateur funéraire. Les conseillers des pompes funèbres L’autre rive sont à vos côtés pour vous éclairer, vous accompagner dans les démarches administratives et vous conseiller dans le choix des ornements. Vous êtes ainsi serein pour penser à l’agencement idéal.

Au-delà d’une réelle démarche éco-responsable, les sépultures paysagères ont le don d’offrir une tombe à l’image du défunt et de créer un espace apaisant de recueillement pour les familles.

Franck Vasseur, gérant des agences L’autre rive, nous éclaire sur le choix d’une sépulture végétale  :

« Lorsque que les familles font le choix d’une sépulture paysagère, une large gamme d’aménagements est possible, comme le jardin zen par exemple. Ou alors, et c’est souvent le cas, une liberté totale est laissée aux familles pour ornementer l’espace et choisir les matériaux de l’entourage, en bois, en pierre ou granit. Tout est possible ou presque. »

Il poursuit avec cet exemple d’accompagnement :

« Nous avons organisé les obsèques d’une personne architecte de profession, qui avait pensé et réalisé sa maison. A son décès, nous avons proposé à la famille d’utiliser quelques briques restantes du chantier pour réaliser l’entourage de la sépulture végétale. C’était l’alliance d’une sépulture harmonieuse, esthétique et totalement personnalisée. »

Le responsable note un intérêt croissant pour les tombes paysagères :

« Les familles que nous accompagnons recherchent de plus en plus, une sépulture différente de ce qui se fait traditionnellement et davantage tournée vers la nature, certaines pour des raisons écologiques et d’autres pour venir se recueillir dans un cadre bucolique apportant plus de quiétude que les pierres tombales classiques.
Les cimetières étant souvent très exposés au soleil, l’aménagement urbain d’aujourd’hui souhaite apporte plus de verdure, comme à l’image de la mairie de Paris qui a créé des carrés écologiques dans ses cimetières. Opter pour une sépulture végétale, c’est plus qu’une tendance, c’est un réel choix personnel. Conseiller, c’est notre métier, nous le réalisons au quotidien pour les familles que nous accompagnons ».

Lire aussi :

Faites vous conseiller immédiatement 7j/7 et 24h/24

Vous avez une question ou souhaitez nous confier l'organisation d'obsèques ? Le plus simple est de nous appeler, ou de nous rencontrer soit dans nos agences (Paris, Lagny-sur-Marne, Lyon, Amiens, Reims ou Rouen), soit à votre domicile.