Cimetière écologique d’Ivry : des funérailles à faible impact environnemental

Cimetière et enterrement écologiques

Cimetière écologique d’Ivry : des funérailles à faible impact environnemental

Depuis août 2019, la ville d’Ivry-sur-Seine (94) dispose d’un cimetière écologique pouvant accueillir 157 défunts. Quels sont les tarifs et conditions pour une inhumation au naturel ? Comment organiser des obsèques respectueuses de l’environnement ? Dotés d’une longue expérience en funérailles vertes, les conseillers L’autre rive vous accompagnent dans cette démarche engagée.

Qu’est-ce qu’un cimetière écologique ?

Un cimetière écologique (aussi appelé cimetière naturel) est aménagé de façon à préserver la biodiversité. Du choix de la sépulture à son entretien, tout est conçu pour limiter l’empreinte environnementale des obsèques :

  • creusement manuel pour limiter les dépenses énergétiques
  • absence de monuments funéraires (caveau, stèle en granit)
  • absence de produits chimiques dans le sol
  • transport du défunt en véhicule hybride ou électrique

Celui d’Ivry-sur-Seine (Ile-de-France) est doté de 157 concessions sur 1500 m² de prairie. Géré de manière 100% éco-responsable, il a ouvert en septembre 2019. Les familles peuvent s’y recueillir sur des tombes végétalisées, dans un paisible parc paysager aux allures de jardin champêtre.

Limiter l’empreinte carbone des funérailles

C’est un fait avéré : une cérémonie d’obsèques pollue. Le bilan carbone varie selon le type d’inhumation :

  • Enterrement
    Un enterrement génère en moyenne 833 kg de CO² soit 11% des émissions de gaz à effet de serre d’un Français sur 1 an ou plus de 4000 km en voiture*.
  • Crémation
    Se faire incinérer émet autour de 233 kg de CO² soit 3% des émissions d’un Français sur 1 an ou plus de 1000 km en voiture*.

Bon à savoir également : les monuments funéraires en granit représentent à eux seuls 88% de l’impact énergétique d’un enterrement. En effet, bien que la matière première provienne de Bretagne ou du Tarn, la transformation (taille, polissage) se fait en Chine pour 4 stèles sur 5 !

Réduire l’empreinte carbone du dernier adieu se joue à chaque étape de l’événement.

Avant l’inhumation : urnes biodégradables et cercueils en bois local

La charte du cimetière écologique d’Ivry stipule des conditions particulières pour des funérailles respectueuses de la nature. Objectif : offrir au défunt une dernière demeure non polluante, dans un écosystème préservé.

  • Soin du défunt limité à la toilette funéraire.
  • Le défunt ne doit pas avoir fait l’objet de soins de conservation (thanatopraxie).
  • Le défunt ne doit pas avoir fait l’objet d’une chimiothérapie.
  • Toute prothèse en métal doit être retirée.
  • Les vêtements du défunt doivent être en matières naturelles (lin, chanvre, coton).
  • La concession est en pleine terre, sur 1 ou 2 m² (au choix).
  • Il y a 2 cercueils maximum par concession, respectivement à 1,50 m et 2 m de profondeur.
  • Des urnes biodégradables peuvent être déposées dans le mètre dit sanitaire (entre le 1er cercueil et le niveau du sol).

 

Après l’inhumation : stèle en matériaux naturels et fleurs de saison

  • Aucune construction funéraire n’est autorisée (caveau, semelle, fausse case, monument funéraire).
  • La stèle (non scellée) est en bois d’essence française ou issu des forêts d’Ile-de-France, non verni, non traité chimiquement (utilisation de cire d’abeille ou l’étuvage).
  • Il est possible de visser une plaque en matériau naturel (pas de colle).
  • La plantation d’arbres, d’arbustes (ex : rosiers) ou de vivaces est interdite.
  • Possibilité de planter des plantes annuelles ou bisannuelles (ex : coquelicots, bleuets).
  • Un jardin de dispersion des cendres est à disposition au niveau de la 28e division.

 

Entretien des sépultures et exhumations

  • Le creusement, l’évacuation des terres et le remblaiement se font manuellement.
  • L’emplacement de la concession est semé en prairie naturelle en moyenne 6 mois après la mise en terre.
  • Fleurs, gerbes et couronnes sont maintenues jusqu’à fanaison pendant 1 mois maximum.
  • A la Toussaint, les potées de chrysanthèmes restent au plus tard jusqu’au 30 novembre (retrait par la famille ou le personnel du cimetière)
  • Aucune exhumation n’est possible en cas d’urne biodégradable : les cendres restent mêlées aux terres du cimetière.
  • Les descendants s’engagent à respecter ces conditions particulières.

 

Enterrement écolo à Ivry : combien ça coûte ?

Compter 294 € pour une concession de 10 ans contre 376 € en moyenne. Une inhumation écologique est donc aussi économique : elle coûte environ 22% moins chère qu’une enterrement conventionnel.*

Quelle est la durée d’une concession au cimetière écologique d’Ivry ?

Chaque parcelle de l’espace funéraire écologique du cimetière d’Ivry est concédée pour une période de 10, 30 ou 50 ans, à l’achat comme au renouvellement.

Des obsèques respectueuses de l’environnement et des vœux du défunt

Des obsèques réussies, c’est avant tout une cérémonie fidèle à la personnalité du défunt. De son vivant, il/elle mettait un point d’honneur à consommer des produits locaux et de saison, acheter en circuit court ou privilégier le Zéro Déchet ? Lui offrir des obsèques écologiques est le plus bel hommage que vous puissiez faire pour honorer sa mémoire. Urnes biodégradables, cercueils en bois brut issu de forêts éco-gérées ou en carton : L’autre rive vous aide à prolonger l’engagement écologique de l’être cher, avec une sépulture conforme à ses convictions profondes.

Nos sources pour cet article :

Faites vous conseiller immédiatement 7j/7 et 24h/24

Vous avez une question ou vous souhaitez nous confier l’organisation d’obsèques, le plus simple est de se rencontrer soit dans nos agences à Paris et Lyon soit à votre domicile ou d’échanger par email ou par téléphone.

 

Voir aussi notre article : Un cercueil en carton pour une crémation