Organiser des obsèques religieuses

Les chrétiens organisent la cérémonie religieuse dans le lieu de culte dont la personne défunte dépendait. Néanmoins dans de nombreux cas, on peut célébrer religieusement les obsèques, sans se rendre dans une église, un temple, …

Dans quel lieu organiser des obsèques religieuse ?

Si le décès a eu lieu dans un hôpital de l’assistance publique, un aumônier de l’hôpital se déplace à votre demande jusqu’à la chambre mortuaire le jour du départ pour une bénédiction du corps. Les officiants d’autres confessions sont bienvenus. Les prières se déroulent alors durant la demi-heure de recueillement qui précède la fermeture du cercueil.

Une bénédiction peut aussi avoir lieu après la fermeture du cercueil dans la salle polyculte de l’hôpital.

Dans le cas d’une crémation, il est aussi possible d’organiser ce temps de prière au sein même du crématorium durant le temps de recueillement qui précède la crémation. La présence d’officiants religieux est acceptée, quelque soit les croyances.

À Paris au crématorium du Père-Lachaise, c’est la « Pastorale des Funérailles », une équipe composée de prêtres et de diacres (personnes laïques ordonnées par l’archevêché), qui conduit les bénédictions. Pour la Métropole de Lyon les diacres de l’association l’autre rive vous accompagnent.

Pour les juifs et les musulmans, le rituel se déroule au cimetière.

Quel coût des obsèques religieuse ?

Le passage par un lieu de culte implique bien souvent la présence de porteurs, et cela a une incidence sur le devis. C’est aussi une des raisons pour laquelle la question se pose rapidement.

Le montant de l’offrande est fixé par les officiants. Selon leur souhait des officiants, l’offrande est versée soit directement par vous, soit prise en charge par nous. Dans ce cas, le montant est intégré à la facture des obsèques.

Vous pouvez estimer le coût d’une inhumation à Paris grâce à notre devis en ligne et aussi réaliser un devis pour une inhumation à Lyon gratuitement.

Crémation et célébration religieuse

Les protestants et les juifs libéraux acceptent la crémation. Les bouddhistes la préconisent. Quant à la religion catholique, elle ne s’oppose plus à la crémation depuis 1963.

Vous pouvez bien sûr organiser la cérémonie religieuse dans la paroisse dont la personne défunte dépendait. A l’issue de la cérémonie religieuse, vous accompagnez le cercueil jusqu’au crématorium, en vous accordant un dernier temps de recueillement ou bien vous décidez que la séparation se fait sur le parvis de l’église.

A Paris, si la crémation a lieu au crématorium du Père-Lachaise, un hommage catholique peut être rendu dans la chapelle de l’Est située à proximité du crématorium, dans l’enceinte du cimetière.

Présence religieuse à l’inhumation

Pour les obsèques juives ou musulmanes, le rabbin ou l’imam se déplace au cimetière. Quand il s’agit d’un rite orthodoxe, le pope accompagne en général la famille jusqu’au cimetière après la cérémonie à l’église. Si une cérémonie religieuse a lieu dans une Église catholique ou un temple protestant, le prêtre ou le pasteur ne se déplace généralement pas au cimetière, sauf lien particulier avec la famille.

D’autres questions sur les obsèques religieuse ?

Contactez-nous ou venez en parler dans nos maisons de pompes funèbres situés à Paris ou nos pompes funèbres de Lyon, nous vous accueillons sans rendez-vous dans un cadre chaleureux.

Consultez également notre article sur les cérémonies laïques pour bien comprendre les différences.